Révision Actions
22/04/2020 - 14:05 par takikrd
14/06/2019 - 11:47 par glosfeld

a)La définition du paramètre 2974 n’est pas stricte d’un point de vue chimique puisqu’elle tolère des variations de composition du mélange des énantiomères R et S. Ainsi le rendu du résultat peut-être délicat dès lors qu’on s’approche de la borne inférieure de 80% de S-métolachlore. b)Pour un mélange d’énantiomères R et S de composition connue (pourcentage respectifs de R-métolachlore et S-métolachlore connus), il n’est pas possible de confirmer exactement l’origine du mélange : i. En premier lieu car la composition du mélange est variable, ii. En second lieu car le mélange peut inclure plus qu’une seule et unique source (par exemple S-métolachlore pur + s-métolachlore commercial), iii. En dernier lieu car l’évolution dans le milieu des énantiomères R et S peut différer et altérer la composition du mélange initial. Ces différents points (indépendants de la technique de mesure utilisée) mais inhérents à la définition du paramètre 2974 ne peuvent être évalués par les laboratoires. Ils peuvent se combiner et fausser les résultats rendus sur le SANDRE 2974. c) Le dosage du métalochlore « énantiomère S » (SANDRE 8070) à l’inverse est sans équivoque puisque ce paramètre fait l’objet d’une définition chimique stricte (selon le CAS 87392-12-9). Il correspond aussi à la substance effectivement dotée d’une activité herbicide. La mesure de 8070 associée à celle du métolachlore total (SANDRE 1221) apporte toutes les informations utiles au suivi de la qualité des eaux, sans équivoque sur les résultats fournis.

16/10/2019 - 16:12 par ROTH Benjamin
version en cours
16/12/2016 - 19:25 par admin
19/12/2012 - 01:13 par admin